CONTRATS PRECAIRES : Proposer un vrai avenir à tous !

CONTRATS PRO , ALTERNANTS, PRESTATAIRES :

Le glissement des compétences  vers des emplois précaires est une inquiétude pour l’avenir de tous et de l’entreprise !

Être alternant permet d’être rémunéré pendant sa formation et d’acquérir une expérience professionnelle avant de rentrer sur le marché du travail. Le contrat pro permet à des jeunes, après avoir fini le cursus scolaire, d’acquérir une expérience professionnelle au sein d’une entreprise.

Le groupe TotalEnergies abuse des possibilités offertes par ces dispositifs qui lui permettent de bénéficier de subventions de l’état pour cette main-d’œuvre « bon marché » tout en se vantant de former des jeunes diplômés.

Former des jeunes, c’est bien mais c’est insuffisant.

Ne jamais les embaucher en CDI et pratiquer le turn-over des CDD sur des postes organiques non pourvus, cela ne favorise ni l’entreprise, ni les salariés !

Remplacer les salariés partant en retraite par un jeune formé par nos soins, qui connaît déjà les pratiques de l’entreprise, c’est gagnant pour les deux parties !

Du point de vue social, la CGT a dû intervenir à diverses reprises afin que les droits de ces salariés soient respectés, que des aides spécifiques soient allouées. En effet les services sociaux signalent régulièrement une situation, financière ou familiale, dégradée chez ces salariés.

Former c’est une nécessité

Garder les compétences, une évidence

Respecter les salariés, indispensable

Embauchons-les en CDI, tout simplement !

La CGT-UGICT milite en ce sens.

Lire le tract entier avec les propositions de la CGT pour l’emploi  22.023-Tract_CDD_Pau

Mots-Clés : # # # # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.