Lettre ouverte “OneTech” au PDG de Total

Lors de l’annonce du projet OneTech par la Direction, la CGT avait énoncé ce qui, de son point de vue, constituait des priorités.

Que Total prenne en compte l’évolution du secteur énergétique pour axer ses ambitions sur l’après pétrole n’est pas une mauvaise idée en soi…mais pour que cette énième réorganisation soit réussie, elle ne peut passer à côté de certaines nécessités : https://ep.cgttotal.fr/2020/10/one-tech-et-apres

Aujourd’hui, alors que le projet a été présenté aux Instances de Représentation du Personnel (la réorganisation fait l’objet d’une expertise au niveau du Comité Economique et Social Central), rien n’a évolué et la CGT fait le constat que la plupart des points qu’elle a listés sont restés lettre morte.

La Direction entend bien dérouler son projet sans prendre en compte, notamment, le volet social qui nous semble indispensable pour la réussite de OneTech.

La CGT a exposé ses propositions lors d’assemblées de syndiqués et de salariés. Elle est très critique et dubitative sur la nécessité de la création d’une filiale “OneTech” avec passage obligatoire des 3400 salariés concernés dans cette nouvelle société. Cette préoccupation est partagée par nombre de témoignages de salariés : pourquoi une telle filiale et quel serait l’avenir de celle-ci dans un monde en pleine ébullition ?

Pour la CGT, filialiser, transférer les salariés dans cette nouvelle société et recueillir leur adhésion ne peut pas se faire sans repenser le futur statut auquel le personnel concerné serait rattaché.

Afin que ce projet devienne aussi le projet de tous, la CGT a effectué la consultation des salariés par des Réunions d’Information Syndicale à plusieurs périmètres, et ses juristes sur la viabilité juridique des aspects filialisation, transfert et changement des contrats de travail.

A l’appui de ces consultations, la CGT a alerté la Direction de Total au sujet du volet social pour lequel les salariés doivent voir leurs conditions contractuelles et de rémunération perdurer à l’identique. Télécharger le Tract et la Lettre au PDG de Total

Dans les faits, cet éventuel changement engendre pour les salariés Elf-EP des pertes notables relatives à leur système de rémunération (voir barèmes joints… chacun comprendra vite !)

Pour la CGT, l’ambition du Groupe doit aussi être partagée par les salariés qui le composent et la Direction doit proposer d’étendre et d’améliorer les accords en vigueur dans son projet OneTech :

NOUS AVONS L’OCCASION D’ACQUERIR DE NOUVEAUX DROITS SOCIAUX
EN PLEINE ADEQUATION AVEC L’AMBITION DU GROUPE AUQUEL NOUS APPARTENONS…

Les salariés sont appelés à se positionner sous forme de sondage d’opinion sur le lien suivant (Accès intranet Total)

Construire une entreprise où il fait bon vivre ne se fait pas qu’avec de bons sentiments à longueur
de webinars, “positive feed-back” ou de sondages de masse… mais avec des moyens factuels dont elle a les ressources pour mettre en valeur ses salariés, tant sur leurs qualifications que sur leur système social et salarial.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *