Sondage : “OneTech” et vous?

Lors de l’annonce du projet OneTech par la Direction, la CGT avait énoncé ce qui de son point de vue constituait des priorités :

Que Total prenne en compte l’évolution du secteur énergétique pour axer ses ambitions sur l’après pétrole n’est pas une mauvaise idée en soi. Mais… Pour que cette énième réorganisation soit réussie, elle ne peut passer à côté de certaines nécessités :

  • Répondre aux besoins sociétaux en termes de production d’énergie « verte »,
  • Assurer un service au citoyen et s’appuyer sur un pôle public de l’Energie,
  • Construire un statut de « l’énergéticien » de haut niveau regroupant statuts et conventions collectives adossés à ceux des mines et de l’énergie,
  • Politique d’embauches offensive
  • Regrouper ces entreprises et filiales dans une Unité Economique et Sociale élargie (pour les ASCC et accords communs en particulier)
  • Une politique de mobilité choisie et non contrainte, sans délocalisation ni filialisation type « TGS »

Aujourd’hui, alors que le projet a été présenté aux instances de représentation du personnel (la réorganisation fera d’ailleurs l’objet d’une expertise au niveau du Comité Economique et Social Central), rien n’a évolué et la CGT fait le constat que la plupart des points qu’elle a listés sont restés lettre morte,

La Direction entend bien dérouler son projet sans prendre en compte, notamment, le volet social qui nous semble indispensable pour la réussite de OneTech.

21.007-Sondage OneTech

Outre le coté structurel qui peut et doit être plus explicité par la Direction tant des zones d’ombres sont parsemées çà et là, le volet social ne peut être balayé d’un revers de manche comme le PDG de Total en a pris l’habitude.

La CGT a exposé ses propositions lors d’assemblées de syndiqués et de salariés. Elle est très critique et dubitative sur la nécessité de la création d’une filiale “OneTech” avec passage obligatoire des 3400 salariés concernés dans cette nouvelle société.

Cette préoccupation est partagée par nombre de témoignages de salariés : pourquoi une telle filiale et quel serait l’avenir de celle-ci dans un monde en pleine ébullition ?

Pour la CGT, filialiser et transférer les salariés dans cette nouvelle société et recueillir leur adhésion ne peut pas se faire sans repenser le futur statut auquel le personnel concerné serait rattaché.

Même si aborder ce virage dans le secteur de l’énergie peut faire sens, la CGT a une proposition pour concrétiser un contrat social avec lequel les salariés pourront être pleinement associés à ce nouveau départ : un statut de l’énergéticien en phase avec les métiers (anciens et futurs) du secteur énergétique, basé sur les statuts miniers (base de l’histoire industrielle du groupe) et des industries électriques et gazières ; ce que ne peut pas faire la convention collective des industries pétrolières (CCNIP), trop centrée sur les métiers de l’exploitation et de l’aval pétrolier et incohérente avec l’ambition affichée de devenir TotalEnergies, groupe multi-énergétique..

Afin que ce projet devienne aussi le projet de tous, la CGT a entamé la consultation des salariés par des Réunions d’Information Syndicale à plusieurs périmètres, et consulte de son côté sur la viabilité juridique des aspects filialisation, transfert et changement des contrats de travail.

La CGT souhaite que chacun exprime son avis sur le projet de contrat social qu’elle propose et qu’elle compte partager avec les autres syndicats de l’entreprise.

Œ Sur la création d’une société “One Tech” avec passage obligatoire des 3400 personnes dans cette nouvelle société, vous êtes :

Favorable  Défavorable  Sans opinion

 Pour qu’une organisation telle que OneTech soit porteuse d’avenir, la proposition sociale d’un statut de l’énergéticien, issu des statuts miniers et des industries électriques et gazières, doit être négociée avec les représentants du personnel, avec l’objectif d’assurer la valorisation des métiers du secteur de l’énergie, de définir des garanties collectives et sociales cohérentes avec l’ambition du Groupe et synonyme de progrès social pour toutes et tous, vous :

Soutenez la proposition  Ne soutenez pas  Sans opinion

Ž J’ai d’autres questions et/ou propositions à formuler : mailto : amont-holding.cgt-ues@total.com

Mots-Clés : # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *