Situation COVID-Déclaration et pétition

Déclaration des élus CGT du CSEC UES AGSH 14/09/2020

La situation sanitaire se dégrade avec de plus en plus de cas positif Covid dans notre UES , à Coupole, au CSTJF ,en expatriation. La CGT trouve encore incompréhensible que la Direction ne communique pas sur ce sujet à ses salariés, qu’elle n’ai pas communiqué aux managers la possibilité qu’est offerte aux salariés inquiets de cette situation de demander le télétravail occasionnel, seule alternative à la suspension de votre part de l’accord télétravail actuel laissant tout le monde dans le flou .

La CGT vous a déjà interpellé à maintes reprises sur ce sujet dans différentes instances sans aucune réponse de votre part. ( cf Mail Namita Shah du 9/07/2020)

A ce jour, à notre connaissance la situation la plus alarmante se trouve en Angola.

Sur Clov , plus de 50% du personnel est testé positif à la covid et de fait la Direction réduit le personnel à bord car la circulation du virus est très active.

La première chose est le manque de communication, ou plutôt l’absence de communication qui laisse place à toute sorte de rumeur. (décès sur plateforme) La gestion du personnel positif à la Covid est catastrophique. Certaines personnes débarquées depuis le 27 Août ne sont toujours pas au courant du résultat de leurs tests et sont encore bloquées dans leur centre de quarantaine depuis plus d’un mois.

De plus en plus de salariés vont se retrouver logés et isolés en quarantaine dans les hôtels, sans aucune info sur leur santé et leurs conditions de rémunération.

Pour la CGT il est inacceptable que les salariés concernés pointent une fois de plus “quarantaine” avec un salaire réduit à 35% (pour rappel nos sociétés contractées sont entre 80 et 100%). Nous vous avons interpellé plusieurs fois à travers notre représentant syndical et vos réponses sont soit absentes soit incomplètes et nous constatons qu’aucune action concrète ne soit réalisée ni aucune info donnée pour les salariés sur site.

Pour la CGT, cette situation est un danger grave et imminent et la Direction doit réagir au plus vite.

Expatriés Totalement en colère !

C’est pour l’ensemble de ces revendications que nous tous (Rotationnels, CG/CGE, Résidents, Relocalisés, futurs Expatriés) avec le soutien des salariés des sièges et des Organisations Syndicales nous exhortons la Direction de TOTAL à ouvrir sans délais des discussions et des négociations afin de revoir les mesures inacceptables qui ont été prises.
L’équilibre familial doit rester la priorité pour que les salariés évoluent dans un environnement sécuritaire, empli d’empathie et de sérénité, source de motivation.
« Construire une entreprise où il fait bon vivre » comme le clame « Better Together » doit être une réalité et non pas un simple slogan de Communication.

Nous mettons une pétition en ligne à votre disposition :

En signant cette pétition je manifeste mon mécontentement et je demande à la Direction de revoir ces mesures en ouvrant des négociations le plus rapidement possible.

Mots-Clés : # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *