11 MAI 2020 : UN RETOUR SUR SITE QUI ? COMMENT ? POURQUOI ?

La question est claire, la réponse aurait pu l’être, pourtant…

Au moment de l’annonce gouvernementale qui évoquait la date du 11 mai pour un déconfinement, les propos de la Direction Générale étaient pourtant clairs et faciles à comprendre : le retour au travail sera progressif et sur la base du volontariat.

Tels étaient les principes de base énoncés, jusqu’à ce que certains s’en mêlent !

Au fur et à mesure de la déclinaison dans les branches, les entités ou les services, on s’éloigne de ces principes qui devraient s’appliquer comme la règle en matière de protection de la santé des salariés. Alors que le gouvernement préconise de maintenir le télétravail partout où c’est possible, pour une période pouvant aller jusqu’à l’été, beaucoup chez TOTAL préparent le retour des télétravailleurs sur site, dès le 11 mai.

Le retour progressif annoncé aux Organisations Syndicales était d’environ 20 à 30% du personnel dans un premier temps, pour arriver à 40-50% d’ici l’été. Et ceci sur la base du volontariat.

La réalité est toute autre :

annoncé au CSE extraordinaire du 5 mai le choix pèsera sur les managers pour atteindre le chiffre de présents sur site.

À chacun à gérer la peur, les contraintes, les nombreuses incertitudes des salariés.

La CGT craint une forte augmentation des risques psycho-sociaux (RPS) sur toutes les populations et a rappelé à la Direction que, dans ces moments difficiles et inédits, elle doit être vigilante sur la pression que les différentes hiérarchies, à tous niveaux, peuvent exercer sur une obligation de revenir sur le site.

Prestataires : les sacrifiés du COVID 19

Quelle opportunité pour notre Direction Générale que ce COVID 19 pour presser encore plus nos prestataires et leur demander de baisser leur contrat de 15% au CSTJF et entre 20 à 30% dans certains filiales !

Effet immédiat avec une demande de baisse de salaires de l’équivalent en travaillant toujours à 100%. Total et les Directions des sociétés de prestations de service sont main dans la main pour toujours faire trinquer les mêmes au bout de la chaine !! Belle solidarité de TOTAL qui, avec son blabla éternel et sa communication mielleuse, ne convainc plus personne, capable de maintenir 9 milliards à ses actionnaires mais qui se fiche complètement de saigner les petits salaires ! Surtout que ce sont eux qui dans cette période de confinement ont fait tourner la boite !! Ecœurant !

Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *