Conflit Elf de 1999 : Une victoire sociale unique

Il y a 20 ans, un conflit exceptionnel avait secoué toute la région. Les grandes victoires syndicales ne sont pas légions et il est bon de les rappeler de temps en temps. Le conflit victorieux des salariés d’Elf en 1999 est intéressant à plus d’un titre. Par sa durée, par ses enjeux et par son issue. 9 mois de luttes, 106 jours de grève avec occupation du centre Jean-Féger de Pau et de son bâtiment Alpha abritant l’informatique du groupe.

Une victoire sociale et syndicale unique, face à un PDG qui se faisait le champion de la valeur pour l’actionnaire et qui s’était vanté à Londres qu’il allait supprimer 2000 emplois dans l’exploration-production dont plus de 1000 à Pau. Ce devait être les premiers licenciements boursiers. La mobilisation des cols blancs, ingénieurs, cadres, techniciens et employés et avec le soutien de toute la région, ont eu raison de l’inflexible Jaffré. Un conflit inédit avec la première cyber grève dans notre pays, qui a paralysé le groupe Elf pendant plus de trois mois. Si cette victoire sociale unique revient en premier lieu aux personnels de Elf, elle n’aurait pas été possible sans le soutien des élus et de la population. Une mobilisation remarquable avec les motions des conseils municipaux, le soutien actif des élus de tous bords, des comités citoyens pour l’emploi et des médias locaux. Le 17 avril 1999 le Béarn s’était levé pour l’emploi. La manifestation avait rassemblé sous la pluie 12000 personnes qui refusaient de voir sacrifier la région, berceau du groupe pétrolier. Ce soutien a été effectif durant tout le conflit. Pour beaucoup, face au puissant groupe Elf et à son arrogant PDG, ce conflit était perdu d’avance. La détermination sans faille des grévistes, l’unité syndicale et la démocratie quotidienne ont fait mentir les plus pessimistes. Le 26 juillet 1999, le PGD Jaffré, coincé entre ce conflit et l’OPE de Total jetait l’éponge et retirait son plan sans condition.

A l’occasion des 20 ans de cette victoire sociale exceptionnelle, une exposition a été présentée fin juin au personnel du Centre Jean Féger de Pau.

L’exposition sera à la médiathèque de Billère du 12 au 16 novembre.

Le 12 novembre, à 18 h 30, aura lieu l’inauguration de l’exposition.

LES 106 JOURS QUI ÉBRANLÈRENT ELF Michel Aguer, ancien secrétaire du syndicat CGT Elf a écrit un an après le conflit un livre qui relate non seulement cette formidable lutte, mais aussi la riche histoire sociale et industrielle du groupe pétrolier et de son berceau, Lacq

Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *