Pour le retrait du projet de Loi Travail – grève et manifestations 17 et 19 mai

Sauver les apparences ou aller jusqu’au bout

pour empêcher le vote du projet de loi EL KHOMRI ?

PAU-tract intersyndical 17 MAI et 19 MAI 2016 Le 49-3 un outil anti démocratique PARIS-Communiqué unitaire des 17 et 19 mai 2016

Du côté de l’Assemblée Nationale

Pas de motion de gauche pour censurer le gouvernement sur son coup de force du 49-3. Mais, même dans l’hypothèse où elle aurait vu le jour, se contenter de seulement voter cette seule motion aurait été un coup d’épée dans l’eau car elle ne pouvait réunir le nombre de voix nécessaire.

Mis à part les députés communistes du PCF et Front de Gauche qui ont annoncé qu’ils voteront pour la motion de censure déposée par la droite afin de tout tenter pour empêcher le passage en force du projet de loi EL KHOMRI, il n’y aura, sauf exception marginale, pas de députés frondeurs PS qui la voteront. Ils ont choisi de s’abstenir. Ils ont choisi de laisser passer le projet EL KHOMRI qu’ils disaient vouloir combattre.

La prochaine étape parlementaire se déroulera au Sénat début Juin.

Pour appeler les députés et leur dire qu’il faut censurer  le projet de loi EL KHOMRI :

https://phone.nuitdebout.fr/campaign/call2/non-a-la-loi-el-khomri#mep

Avec ou sans 49-3, la loi EL KHOMRI on n’en veut pas !

Du côté des organisations syndicales, de la grève et des manifestations : des rendez-vous de luttes pour les 12, 17 et 19 MAI.

Les salarié-es, les jeunes, les privé-es emploi, les retraité-es sont mobilisés depuis plus de 2 mois pour le retrait du projet de loi travail et l’obtention de nouveaux droits. L’opinion publique reste massivement opposée à ce texte et encore plus opposée à l’utilisation du 49.3 mais, le gouvernement a décidé de passer en force et d’imposer son projet de loi ! Il n’y a pas eu de dialogue social en amont, il n’y aura pas de débat parlementaire en aval ! C’est inacceptable !

Les mobilisations ont contraint le gouvernement à revoir à la marge sa copie, mais le cœur rétrograde de son projet demeure : instaurer un code du travail par entreprise à l’opposé de la “hiérarchie des normes”, élément protecteur et égalitaire. C’est scandaleux de la part d’un gouvernement qui n’a pas été élu sur un tel programme !

C’est ce que nous voulions rappeler au président de l’Assemblée Nationale qui devait nous recevoir en audience. Avec le 49.3 cette rencontre n’a plus aucun sens et nous ne nous y rendrons pas ! Même avec l’utilisation du 49.3, la procédure parlementaire se poursuit, la mobilisation est plus que jamais indispensable ! En 2006, le CPE avait été adopté par le 49.3 et face à l’immense mobilisation le gouvernement De Villepin avait été contraint de retirer son projet.

Manifestations à l’appel de la CGT – FO – FSU – SOLIDAIRES – UNEF – UNL – FIDL

  • Le Mardi 17 MAI, manifestation de Place Ecole Militaire vers MATIGNON. A 14 h.

 

  • Le Jeudi 19 Mai, manifestation de la Place de la NATION à la Place d’Italie. A 14 h.Partout, dans chaque entreprise, portons l’information et les explications CGT, les propositions et les revendications CGT.Organisons des assemblées générales avec les salarié-es, les étudiant-e-s, les jeunes  

 

  • pour débattre des modalités d’actions, de la grève et de sa reconduction

Perspectives de grèves et de reconductions de grèves :

Cheminots : après la manifestation nationale du 10 mai avec 15000 manifestants, et l’interfédérale quoi a suivi, la CGT va annoncer qu’elle envisage un mouvement de 2 jours reconductible chaque semaine, à partir du 19 mai.

Transports : dès la nuit du 16 au 17 mai, des actions sont prévues au niveau de la branche des transports routiers, un mouvement reconductible est lancé avec FO. Mise en débat d’une grève reconductible, au niveau du transport aérien. Dans les transports urbains, rencontre des salariés sur les questions de reconduction du mouvement.

Métallurgie : dans la fédération, il a été décidé de réfléchir à des points de blocage dans des gros secteurs, engageant donneurs d’ordres et sous-traitants.

Construction Bois Ameublement : En prévision des AG par secteur, afin de regarder comment impulser une mobilisation de haut niveau. A noter des luttes importantes sur les questions des salaires, avec par endroit 2 à 3% d’augmentation obtenus. Forte mobilisation prévue le 26 mai autour des gros chantiers.

 

Marins : Remorquage, grève reconductible lancée par la CGT à partir du 17 mai.

Energie : 12 mai, journée militante avec action au Carrousel du Louvre, pour la réunion des actionnaires. Des réunions sont prévues pour définir les modalités d’actions, voire de blocage de la production. De plus, la Fédération est engagée dans un processus unitaire avec FO, CGC et CFDT.

Chimie : Pétrole, AG le 13 mai pour envisager les suites du mouvement. Dans la pétrochimie, réflexion sur la fermeture des entreprises 24 à 48 heures.

Ports et Docks : Le 12 mai suite à la venue de Hollande à Rouen, la Fédération à interpellé l’UD 76, afin de l’accueillir comme il se doit ! Le 17 mai, arrêt de travail de 24 heures dans tous les ports, voir reconduction avec paralysie réelle du trafic portuaire. Grève en fonction du trafic. Des actions sont envisagées au niveau du transport marchandises et fluvial. Concernant le nettoyage du secteur aéroportuaire, des réunions vont avoir lieu.

Services publics : Conseil National Fédéral le 11, réflexion sur comment monter d’un cran sur les modalités d’actions.

Spectacle : 12 mai, mobilisation autour de la négociation conclusive de l’UNEDIC. Pour rappel, la CGT a signé l’accord le 28 avril dernier. Actions interprofessionnelles avec la présence des privés d’emploi.

FSPBA : des actions sont ciblées dans les secteurs des banques et assurances, avec interpellation des chambres patronales.

Finances : vendredi 13 mai, rencontre en interfédérale Cgt-Fo-solidaires afin de travailler les modalités d’action

Organisons la grève jusqu’au retrait du projet de loi EL KHOMRI !

.

Mots-Clés : # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *