Campagne des MSI 2013 : les Oetam peu récompensés

La Direction a convoqué vos IRP afin d’étudier la campagne MSI 2013. Une campagne très décevante, surtout pour les Etams…

Très peu de promotions pour les Total SA, comme d’habitude. On peut toutefois noter que les femmes Oetam < 200, largement oubliées en 2012 avec un taux de 5 % ont un taux dans la moyenne de 18.8%. La CGT  rappelle que l’évolution de carrières est un moteur de la motivation des salariés. Les Oetams stagnent, avec des augmentations souvent très faibles.

Pour la CGT, le traitement réservé aux Oetam est en décalage par rapport au discours de la Direction qui se dit exemplaire en matière sociale, « au top de ce qui existe » (YLD au CCE du 10 juillet). Pourtant, les salariés sont traités bien différemment selon leur catégorie professionnelle, et s’il est vrai que 90.4 % des IC sont récompensés par une AI et/ou un bonus dont il serait intéressant d’avoir les mini/maxi car nous savons qu’il existe de grandes différences et que les moyennes ne veulent pas dire grand-chose, on ne peut vraiment pas en dire autant des Oetam < 200 qui n’ont été que 41.7 % à avoir eu une reconnaissance financière. La CGT regrette que nous n’ayons pas les éléments pour les AI qui sont noyées avec les AG. D’après ce que nous disent les salariés concernés, les AI sont au ras des pâquerettes (à partir de 20 €/mois brut !!). Pour la CGT, c’est un moyen de museler les salariés qui ne pourront faire appel à la commission des RESI puisque cette commission n’est accessible qu’aux salariés n’ayant eu aucun évènement dans les 3 années précédentes. La CGT aimerait d’ailleurs avoir des chiffres concernant ces RESI : nombre de demandes déposées, nombre de dossiers examinés, dossiers acceptés puis suivis d’effets.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *