STOP A LA CASSE DU RAFFINAGE !

Les gouvernements successifs, que ce soit à la suite des travaux de la table ronde du raffinage en 2010 et 2011 ou de la sortie du livre blanc de l’UFIP en 2012, n’ont pas contraints les industries pétrolières à stopper la destruction des raffineries françaises, bien au contraire.

TOTAL ne déroge pas à ce dogme et fait aujourd’hui clairement le choix de l’importation pour l’approvisionnement des produits raffinés dont notre pays a besoin. La CGT au contraire, affirme que d’autres choix sont possibles.

Les dernières interventions dans les médias de la direction générale de TOTAL ne laissent plus de place aux doutes. Elle a clairement l’intention de trancher de nouveau dans le vif !

Il est maintenant certain que les projets concoctés par la direction vont vers une nouvelle diminution des capacités de raffinage en France.

Pourtant, que ce soit à La Mède ou à Donges les outils de raffinage sont nécessaires pour répondre aux besoins du pays….

Lire la suite du tract sur les restructurations dans le raffinage

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *