Accord Handicap : Total n’a pas respecté l’accord de 2010

La CGT avait prévenu lors de la signature de l’accord couvrant 2010-2012 : si l’accord n’est pas respecté, la CGT ne signera probablement pas le nouvel accord ! Pourtant, nos demandes pouvaient être atteintes : Total devait recruter un minimum de 20 CDI (la CGT avait demandé 30 embauches). Au final, au bout des 3 ans, Total n’a recruté que 14 salariés en CDI mais a respecté l’accord avec 64 embauches en CDD sur le minimum prévu de 60.

Le nouvel accord pour 2013-2014 est en-dessous de l’accord précédent : un minimum de 15 embauches en CDI sur 3 ans, et toujours 60 CDD.

Les salariés handicapés, comme tous les salariés qui attendent aux portes des entreprises, n’ont que faire des plaquettes, des pages de pub dans les journaux, des journées dédiées au Handicap. Ce qu’ils veulent, c’est pouvoir construire leur vie grâce à un emploi fixe, permettant de se projeter vers l’avenir, comme tout citoyen. Tant que les grands groupes continueront leur politique de sous-traitance, notamment vis-à-vis des emplois Etam, rien n’avancera. Certes, la CGT est consciente que les personnes handicapées très qualifiées et répondant à nos critères d’embauche hyper sélectifs sont plus difficiles à trouver (2 handicapés sur 10 font des études supérieures, 4 % sur ces étudiants  les réussissent), mais si Total ré-internalisait nombre d’emplois Etam, nous pourrions offrir à de nombreux salariés handicapés ou pas, des vraies perspectives d’avenir.

Pour 2012, à l’amont, sur 340 recrutements en CDI, 296 étaient des ingénieurs ou cadres. Par contre, le besoin d’Etam se faisant toujours sentir : la Direction préfère avoir recours aux CDD pro (il y a eu 328 embauches d’ETAM …en CDD pendant la même période) et aux sociétés de sous-traitance  ! Le déséquilibre entre les catégories de personnel s’accroit d’années en années, réduisant la possibilité d’embauches en CDI de personnel non cadre participant à la précarisation de ces catégories de salariés. De la part d’une des premières entreprises françaises qui tire particulièrement bien son épingle du jeu par ces temps de crise , c’est d’autant plus inacceptable  .

Pour toutes ces raisons, la CGT n’a pas signé ce nouvel accord. D’autres OS s’en étant contentées, la Direction a pu faire mettre en place un accord en retrait par rapport au précédent quant aux promesses d’embauches.

Accord signé :

http://www.calameo.com/books/002597838ca2e2c4c58d5

Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *