Archives pour la catégorie CSE Pau-PERL

abstract architecture background buildings

CSE info Novembre 2020

2/PointPERL:
La CGT interpelle la Direction quant à la problématique (complexe, réelle et récurrente!) de la qualité de l’atmosphère de Lacq.. et regrette de ne pas avoir de précisions ni d’explications quant à l’avancée des actions et des modifications initiées par les industriels de la plate-forme pour améliorer la qualité des rejets atmosphériques. Rejets qui continuent d’indisposer les riverains (et d’en impacter leur santé) et l’ensemble des salariés (dont ceux du PERL)
La CGT conseille de visionner un intéressant documentaire («Lacq, une odeur de soufre» actuellement en replay sur la 3) sur le sujet qui permettra à chacun de prendre conscience du problème, d’en comprendre la complexité et d’apprécier également comment, au final et à force de pugnacité, de persévérance et de volonté, David peut finir par ébranler Goliath!!!
3/ Point RPS:
La CGT ainsi que toutes les OS renouvellent leur demande de «transférer» ce sujet de la commission RH vers la CSSCT
Cela nécessiterait une modification rapide de l’accord DSE signé, ce qui n’est pas à l’ordre du jour, tant une révision d’accordexistant est difficile et laborieusesurtout quand toutes les OS signataires ne veulent rien entendre!
En attendant, le traitement de ces problématiques RPS est «dilué» dans les différentes commissions (RH, comité RPS, CSSCT et CSE .. ce que déplore la CGT. Cela entraine inévitablement un manque dommageable de visibilité de l’ensemble des élus sur l’efficacité, par exemple, des actions initiées par le Management et la Direction dans les différentes «entités ciblées» à l’issue des résultats du dernier COPSOQ!
Faute de visites médicales ( due au COVID) suffisantes cette année, assurées par la Médecine du travail les questionnaires COPSOQ ne seront pas remplis en nombre suffisant et ce «traceur» ne pourra donc pas être étudié et utilisé.
En cette période si particulière, potentiellement génératrice chez certains d’appréhensions, d’inquiétudes, de mal-être, de stress supplémentaire, de peur du lendemain et de solitude, la CGT reste vigilante et toujours à l’écoute de l’ensemble des salariés, elle rappelle que des acteurs «référents» existent dans l’Entreprise

CSE Excédent et QAF : La CGT dénonce

EXCÉDENTS NON REDISTRIBUÉS AUX SALARIÉS, NOUVELLE GRILLE QAF 2021,
La CGT est mécontente et le fait savoir !
Petit historique :
Un accord a été signé par toutes les Organisations Syndicales pour mutualiser les dotations de l’employeur au CSE sur les 3 UES ( RC, MS et AGSH). Pour le CSE de Pau, cela ne changera rien à sa dotation actuelle mais pour le CSE de Paris ,une baisse de 500€ de dotation par salarié est prévue.
Sous l’impulsion de la CGT, un groupe de travail a été mis en place pour harmoniser les pourcentages de subvention du QAF entre les CSE de PAU, de PARIS et le CSE Central, différents à ce jour

abstract architecture background buildings

CSE info Octobre 2020

1/ Point Covid : Bulletin sanitaire au 02/10
Situation Département : 40 hospitalisations, 6 en réanimation, 38 décès en 2020.
Situation CSTJF : 17 cas positifs à la fin de la semaine dernière, soit 9 cas supplémentaires depuis le 8 Septembre. 77 cas contacts (hors CSTJF). La Direction a mis en place depuis le 5 Octobre la possibilité pour les salariés de faire un test sérologique au Service Médical de l’établissement sur rendez-vous. Sur Lacq, ces tests vont aussi être possibles. Organisation en cours avec la Sobegi.
La cantine reste le point critique concernant les cas contacts. La numérotation des tables pourrait être envisagée si besoin de les identifier (QR Codes par exemple). Installation d’un plexiglass sur uniquement 10 à 15 tables à l’essai car cette solution n’est pas idéale. L’expérience parisienne l’a démontrée. La Direction trouve normal que nous soyons entre 2300 et 2400 personnes ! (2900 en temps normal)

CSE INFO Septembre 2020

1/ Point Covid :
Bulletin sanitaire au 28/08 :
* Situation à Pau : 3 clusters, 2 hospitalisations, 0 en réanimation.
* Situation au CSTJF : 6 cas positifs,13 nouveaux « cas contacts » qui donnent un total de 42 depuis le début de la Covid. Discussion sur les mesures applicables au CSTJF suite à la com de la Direction. Les élus du CSE n’ont pas pu participer à la construction des nouvelles mesures sanitaires prises unilatéralement par la Direction. Une fois de plus les élus ne peuvent pas représenter les salariés !!!
* Les élus demandent pourquoi, dans le protocole de prise en charge d’une personne symptomatique, il n’est pas mentionné qu’en cas de « cas contact », le salarié doit être mis systématiquement en télétravail comme cela a été fait par des managers. La Direction nous répond qu’on ne devrait plus avoir de « cas contact » en portant le masque toute la journée.
* Alors que la crise sanitaire a mis en évidence les risques des « Open Space », TOTAL continue de considérer ce mode d’implantation comme le seul et unique !!
* La Direction Groupe va mettre en place des tests sérologiques « goutte de sang » (dit TROD) sur la base du volontariat.
* Il y aura un stock supplémentaire de masques auprès des Assistantes pour en obtenir un 3éme.
* Pas de sanctions disciplinaires en cas de non respect des consignes sauf si récidives ou refus avérés.
2/ Télétravail Covid :
* Bien que le Protocole National recomande le télétravail, la Direction TOTAL décide que la normalité reste le travail en présentiel.
* La Direction du CSTJF a suspendu l’accord télétravail et demande aux hiérarchies de temporiser en n’acceptant que le télétravail occasionnel (TTO) à la demande du salarié et à la discrétion du manager.
La CGT demande dans un premier temps l’application de l’accord actuel existant et l’acceptation systématique des demandes de TTO des salariés!