Souriez : vous êtes notés !

EIA, 360, enquêtes de satisfaction… De plus en plus souvent, vous êtes amenés à donner votre avis, à noter vos collègues, à juger vos pairs. Pour envahissantes qu’elles soient, ces sollicitations sont surtout le signe d’un désengagement des ressources humaines dans la gestion interpersonnelle, un pas supplémentaire vers la déshumanisation des processus de décision. Ce sont les notes, les courbes statistiques qui font tout le travail. Car elles sont forcément objectives, non ?

5, 4, 3, 2, 1…

Le cas le plus symptomatique est celui de l’entretien individuel annuel, devenu entretien individuel de performance (EIP). La maigre enveloppe de MSI de ces dernières années n’a fait que rendre le problème plus visible, cristallisant les frustrations chez les salariés, d’autant plus fortes que les augmentations générales seules ne permettent plus de couvrir l’inflation…

19.003-Tract Souriez vous êtes notés

Mots-Clés : # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *