Signer la charte…et puis quoi?

La Charte ou quand la Direction pousse le bouchon trop loin ou alors n’a rien compris.

Pour lutter contre le désarroi qui la saisit face aux résultats désastreux des dernières enquêtes réalisées auprès des salariés, la DRH tente par tous les moyens de redynamiser les équipes et d’instaurer un esprit collectif.

Que nombre de salariés aient perdu ces sentiments vis-à-vis du groupe ces dernières années, cela ne fait aucun doute.

Il ne fait aucun doute non plus que la Direction essaie de donner l’impression de faire quelque chose (n’oublions pas qu’elle a reçu une injonction de l’Inspection du travail de remédier au mal-être sur le site du CSTJF) mais pour l’instant ce qu’elle propose ne passe pas, tel un sparadrap sur une plaie béante et infectée.

On ne compte plus les ateliers impliquant les salariés, les team buildings pour souder services et départements au bord de la neurasthénie… La dernière injonction à la mode concerne la charte d’engagement à laquelle certaines hiérarchies somment les salariés d’adhérer, avec plus ou moins de rudesse.18.037-charte et puis quoi

Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *