Réorganisation TGFS : des craintes justifiées…

Lors du dernier CCE a été présenté un projet de réorganisation de la filiale TGFS.

Cette filiale créée dans la mouvance One Total regroupe les équipes comptables des différentes branches et, selon le dernier sondage, tout va pour le mieux aujourd’hui dans cette filiale.

L’argumentaire est empreint des jolies notions de mutualisation, harmonisation, simplification (c’est le dernier terme à la mode), robotisation, dématérialisation (celui-là aussi il est tendance). Le constat : grosse charge de travail, marché de l’emploi tendu en interne et en externe; nécessité de regrouper les gens qui font la même chose et de rapprocher le management pour réduire la fatigue liée aux allers-retours de celui-ci.

Conclusion : suppression de 28 postes sur 168 (-17%) sur 3 sites, Paris (-7), Saint-Martin d’Hères (-4) et Pau (-17).

Conséquences :

Faire plus avec moins de personnel ?

Pas de souci d’ici 2020, la robotisation et la dématérialisation seront opérationnelles et les processus rationnalisés. Pourtant, aujourd’hui, rien n’est acquis dans ce domaine.

Regroupement des activités ? Oui mais pas pour la comptabilité des filiales qui sera répartie entre Paris et Saint-Martin d’Hères.

Bien entendu, il n’y a aucun lien entre cette réorganisation et la comptabilité délocalisée dans les filiales de Bucarest et de Manille, s’est-on empressé de nous répondre…

A l’heure où la Direction nous vend des réorganisations en éclatant des structures dans des contrées éloignées, car avec les progrès de la communication numérique il n’y a aucun problème de fonctionnement, elle se propose de supprimer carrément la comptabilité à Pau, au prétexte que l’éloignement nuirait à l’efficacité!18.035-reorganisation TGFS

Mots-Clés : # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *