DSO : la réorganisation de trop ?

Après les réorganisations de l’Exploration et One Total , DSO se devait aussi d’y passer.

Pour gagner en efficacité, pourquoi pas ?

Pas n’importe comment.

Le projet de la Direction présenté pour avis en CCE laisse les élus et les experts Syndex pantois…..

Un projet de grande envergure sans aucun détail.

Les élus apprécieront lors du CCE de ce mardi 11 octobre s’ils sont en capacité de rendre un avis, suite aux réponses que la Direction est censée leur apporter d’ici là…

LA DIRECTION DOIT REVOIR SA COPIE

Les experts (extérieurs à l’entreprise et mandatés par le CCE pour aider les élus dans l’analyse du projet) parlent d’un projet creux, au rationnel économique absent et sont étonnés qu’une entreprise comme Total se permette de présenter quelque chose d’aussi inabouti.

Apparemment ce n’est pas le cas de toutes les entreprises selon leur expérience !

On casse toutes les équipes de travail, on les redistribue dans 5 lignes produits spécialisées (deep-water, offshore, onshore, non conventionnel et GNL) et 4 fonctions métiers, support méthodologique et garantes de la qualité (Gisement, forage-puits et installations pétrolières, qualité et performance et Affaires générales).

Les interactions avec la réorganisation « One Total  » concomitante ne sont pas claires vis-à-vis de « qualité et performance » et « affaires générales». L’impact de la politique 4C&D n’est pas évalué.

en savoir +tract-reorganisationdso

Mots-Clés : # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *