TEPF : un accord positif pour les salariés signé par la CGT

Différents tracts, pétitions mails et courriers ont été diffusés au sujet de l’action en justice relative à la représentation du personnel de TEPF.

Certains ont critiqué, parfois avec force et mensonges, l’action engagée par la CGT pour défendre les droits des salariés de TEPF.

Depuis la signature du plan social (PSE) du 22/12/2011 par CFDT et FO, ces salariés n’avaient plus droit à des représentants du personnel.

La CGT a demandé à maintes reprises à la Direction de Total de reconnaitre le droit à ces salariés d’être représentés par les syndicats de l’UES.

Elle s’est heurtée à un refus catégorique de la Direction !

A cette époque, aucune prise de position pour soutenir ce point fondamental de la part des syndicats, dont certains avaient vendu leurs mandats et la représentativité des salariés en 2011.

Les salariés TEPF exclus de la négociation sur la décote AGIRC-ARRCO (10% de perte pour les salariés de TEPF partant en retraite après le 1er janvier 2019) auraient bénéficié d’une prime de 2/3 de leur salaire brut, ce qui ne compensait pas pour certains leurs pertes. Par contre les salariés de TOTAL ont obtenu une compensation à 100%.

Suite à cela, la CGT a porté ce défaut de représentation syndicale pour les salariés de TEPF devant les juges, qui ont acté le manquement de la Direction et imposé l’élection de représentants du personnel à TEPF.

Plutôt que d’aller collectivement défendre les droits des salariés de TEPF, fondement même du syndicalisme, certains syndicats, CFDT en tête, se sont fourvoyés à colporter des contre sens et de fausses informations, et même à créer une pseudo association d’anciens de TEPF pour soutenir la Direction de TOTAL dans ses menaces.

La CGT, et son collectif DA, toujours dans le respect de la défense des intérêts des salariés, a continué les discussions avec la Direction de Total sur la représentation des salariés TEPF pour aboutir à des engagements formels.

Les salariés de TEPF, malgré le PSE signé par la CFDT et FO, grâce à la CGT ne seront plus les oubliés du Groupe TOTAL !

Ils pourront maintenant, dans une instance formalisée par ce constat de séance, soulever les problèmes qu’ils rencontrent.

  • Décote AGIRC-ARRCO,
  • Calcul des points AGIRC-ARRCO, qui ont diminué depuis 2013 pour les DA alors que le calcul devait se faire sur un salaire à 100%,
  • Obtention des Fiches d’expositions sincères obligatoires avant un départ en retraite,
  • etc…

Suite aux engagements négociés par la CGT et son collectif DA, une rencontre a été demandée pour traiter de l’Agirc-Arrco et d’autres le seront pour la prise en compte des problèmes à venir.

Si la Direction ne respectait pas les contreparties engagées, la CGT pourrait également revenir sur la procédure judiciaire du 29/06/2016.

Quand la CGT s’engage, les salariés n’en sont que mieux préservés…..

Soutenir la CGT, c’est soutenir vos droits.

constat-de-seance-contentieux-irp-tepf-cgt-23-09-2016

Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *