La naissance

Vos congés

Le congé maternité, fixé par l’article L.1225-17 du code du Travail, dure en principe 16 semaines : 6 avant la naissance, et 10 après. Toutefois, vous pouvez, avec l’avis favorable du médecin ou de la sage-femme qui suit votre grossesse, reporter une partie de votre congé prénatal (3 semaines maximum) après l’accouchement. Le congé postnatal sera alors augmenté d’autant.

A partir du 3ème enfant, ce congé est de 26 semaines dont, en principe, un congé prénatal de 8 semaines avant la date présumée de l’accouchement et un congé postnatal de 18 semaines après.

Vous attendez des jumeaux ? La durée du congé maternité sera de 34 semaines dont, en principe, un congé prénatal de 12 semaines avant la date présumée de l’accouchement et un congé postnatal de 22 semaines après.

La durée légale du congé de paternité et d’accueil de l’enfant (article L.1225-35) est de 11 jours pour la naissance d’un enfant, et de 18 jours en cas de naissance multiple.

Pour de plus amples renseignements, connectez-vous sur amelie.fr

Les salariées sous contrat Total SA bénéficient de 4 semaines de congés maternité supplémentaires, qui peuvent être encore doublées et seront alors rémunérée à demi-salaire, soit 8 semaines à demi-salaire au maximum.

Vos primes

Total SA – Naissance ou d’adoption

Une prime de naissance ou d’adoption de 600 € par enfant sera versée, sur justificatif, sous réserve d’une ancienneté Groupe égale ou supérieure à 3 mois à la date de l’évènement.

Si les deux parents travaillent dans l’une des sociétés concernées par la présente note, la prime de naissance ou d’adoption est versée à la mère.

Le CE de Paris offre un chèque Cadhoc Naissance de 154 € par enfant.

Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *